En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chancellerie

(de chancelier)

Lieu où l'on scelle certains actes avec le sceau du souverain, de l'État.

HISTOIRE

Sous l'Empire romain, la chancellerie impériale était formée d'un certain nombre de bureaux (scrinia), équivalents à nos ministères modernes, qui assuraient l'administration centrale de l'Empire. Sous les Carolingiens, la chancellerie était un service distinct mais dépendant de la chapelle du roi qui lui fournissait son personnel ecclésiastique de notarii (scribes ou rédacteurs). Sous les Capétiens, la Chancellerie royale ou Chancellerie de France, dirigée par le chancelier, fut détachée de la chapelle du roi et rattachée, au xive s., à l'Hôtel du roi. Son personnel était composé de notaires du roi et de secrétaires des Finances (1361), futurs secrétaires d'État. Les documents rédigés étaient contrôlés, signés par le chancelier à partir de la fin du xive s., et authentifiés par l'apposition du sceau royal.