En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

castration

(latin castratio)

Ablation ou destruction d'un organe nécessaire à la génération. (Synonyme : émasculation, en parlant de l'homme et des mammifères.)

MÉDECINE

Chez l'homme, l'ablation chirurgicale des testicules est l'orchidectomie bilatérale, celle des ovaires est l'ovariectomie bilatérale.

La castration fait partie du traitement de certains cancers génitaux (ovaires). Elle est également pratiquée pour réduire le taux sanguin d'hormones, œstrogènes ou testostérone, qui stimulent la croissance des cancers hormonodépendants du sein et de la prostate. Cette intervention doit être distinguée de l'ablation unilatérale du testicule, pratiquée pour traiter les tumeurs du testicule et n'entraînant aucune des conséquences hormonales de la castration.

Chez l'homme, le déficit hormonal consécutif à la castration peut entraîner une féminisation (raréfaction de la barbe, modification de la voix) d'autant plus importante que le sujet castré est jeune.

Chez la femme, la castration entraîne l'arrêt des règles et équivaut à une ménopause artificielle. L'intervention doit être suivie d'un traitement hormonal palliatif.

La castration peut entraîner, à long terme, des troubles de la libido.

BOTANIQUE ET AGRICULTURE

Sur une plante, la castration consiste à enlever complètement les anthères d'une fleur avant l'émission du pollen. On peut alors féconder les ovaires avec le pollen d'une autre fleur et réaliser ainsi des croisements ou hybridations. On utilise la castration pour produire des semences hybrides, notamment de maïs.

ZOOTECHNIE

Pour les animaux destinés à la boucherie, la castration améliore l'engraissement, accroît les masses musculaires de l'arrière-train et fournit une viande de meilleure qualité sans odeur sui generis (cas du verrat). On castre les coqs pour en faire des chapons.