En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

carme

(du mont Carmel )

Religieux d'un ordre mendiant institué en Syrie (mont Carmel) au xiiie s.

Vers 1180, un Limousin d'origine, Berthold de Solignac (mort en 1198), rassembla une dizaine d'ermites sur les flancs du mont Carmel ; en 1207, son successeur, Brocard, obtint du patriarche de Jérusalem une règle érémitique placée sous la protection de la Vierge (Notre-Dame du mont Carmel). Les carmes furent évincés de l'Orient reconquis par les Arabes en 1291. Mais, dès 1235, des ermitages s'étaient installés en Europe. En 1245, les carmes avaient été érigés en ordre mendiant, de statut cénobitique.

L'ordre se propagea rapidement dans la chrétienté. Après une réforme complète menée à bien par saint Jean de la Croix, en 1564, sur les conseils de sainte Thérèse d'Ávila, on distingua les carmes chaussés, fidèles aux règles d'origine, des carmes déchaux, ou déchaussés (allant pieds nus dans des sandales), adeptes de cette réforme.