En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

capillarité

Capillarité
Capillarité

Ensemble des phénomènes relatifs au comportement des liquides dans des tubes très fins, et, de façon plus générale, à toutes les situations où une surface de séparation rencontre une paroi solide.

Si l'on plonge verticalement dans une cuve d'eau un tube capillaire de verre propre (considéré comme parfaitement mouillable), la surface de séparation eau-air dans le tube prend la forme d'un ménisque hémisphérique tangent à la paroi du tube, et la colonne d'eau dans le tube s'élève au-dessus du niveau de la cuve. Dans un tube imparfaitement mouillable, le ménisque ne se raccorde pas tangentiellement à la paroi mais fait avec elle un angle α. Dans le cas où α est obtus (tube non mouillable, mercure dans le verre, par exemple), le ménisque est convexe et se trouve plus bas que le niveau de la cuve. La différence de hauteur entre le ménisque et la surface libre du liquide est fonction de la tension superficielle (due à la différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur du ménisque).

La capillarité dans un tube à paroi mouillable est à la base du fonctionnement de mèches, d'éponges, de buvards, etc. ; celle dans un tube à paroi non mouillable est exploitée notamment pour l'imperméabilisation des tissus. Par ailleurs, la capillarité joue un rôle important dans la montée de la sève chez les végétaux supérieurs.