En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

canon

(italien cannone, de canna, tube)

Évolution du canon
Évolution du canon

Arme à feu non portative, prise dans son ensemble (affût et canon proprement dit). [Synonyme : pièce d'artillerie.]

AÉRONAUTIQUE

Si l'idée d'installer un canon à bord d'un avion remonte aux années qui précèdent la Première Guerre mondiale, il fallut attendre 1917 pour voir apparaître le premier canon de 37 mm logé dans l'arbre de l'hélice. Aujourd'hui, avec le niveau de développement des missiles air-air, le canon n'apparaît plus que comme l'ultime recours après épuisement des autres moyens de combat, mais il fait cependant toujours partie de l'arsenal de lutte antichar.

ARMEMENT

Un canon comporte quatre parties essentielles :
– la bouche à feu, ou tube, sert à lancer le projectile ; son âme est fermée à l'arrière par une culasse rendue étanche grâce à une douille ou à un obturateur plastique et comportant des sécurités et le dispositif de mise de feu ; le projectile est guidé dans l'âme par sa ceinture et généralement entraîné en rotation au moyen de rayures ;
– l'affût repose sur le sol par des roues et une ou plusieurs flèches ou par l'intermédiaire d'un châssis chenillé (il est remplacé dans les blindés par le corps de tourelle) ;
– le lien élastique, attelé à la bouche à feu et au berceau solidaire de l'affût, assure la stabilité au tir en limitant l'effort de recul. Il comporte un frein hydraulique ou à friction et un récupérateur à gaz comprimé ou à ressort ;
– le dispositif de visée, ou appareil de pointage, permet d'assurer la mise en direction du tube au moyen d'un goniomètre optique ou d'une lunette graduée.