En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

campagne

(forme normande de l'ancien français champaigne, vaste étendue de pays plat)

Paysage de champs ouverts s'opposant au bocage. (Synonymes : champagne, openfield.)

GÉOGRAPHIE

La campagne est un type de paysage rural caractérisé par l'absence de haies et de clôtures, l'assemblage de parcelles généralement allongées sous la forme de lanières et la division du terroir en quartiers de cultures. Ces caractères opposent le paysage de champs ouverts à celui de bocage. Les raisons de ce contraste ont été recherchées par les historiens et les géographes (A. Demangeon, M. Bloch, R. Dion et G. Roupnel). On a invoqué l'influence des facteurs naturels ; mais le paysage de campagne n'est pas nécessairement lié aux sols calcaires, limoneux ou alluviaux et au climat continental, propice à la culture des céréales. La campagne est également l'expression d'un ancien régime agraire reposant sur une organisation collective de la vie au village : division du terroir en soles ou quartiers de cultures, assolement obligatoire, vaine pâture, utilisation communautaire des communaux etc. L'absence de clôtures résulte alors d'une interdiction de nature juridique, imposée par les nécessités du travail en commun sur un même quartier et par la libre circulation du troupeau sur les chaumes. Ce type d'aménagement agraire a subsisté après l'abandon de l'assolement et des pratiques communautaires. Il est surtout répandu dans les plaines du nord de la France, de la Belgique et de l'ex-Allemagne fédérale. Ce paysage se retrouve aussi dans les pays méditerranéens où était pratiqué l'assolement biennal, mais les champs sont souvent complantés d'arbres. Le remembrement a grandement contribué à étendre le paysage de campagne dans des régions initialement bocagères.