En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cacaoyer

Cacaoyer
Cacaoyer

Petit arbre (sterculiacée) de sous-bois des régions tropicales dont les fruits fournissent le cacao.

Le cacaoyer atteint de 4 à 10 m de hauteur. Il porte de nombreuses branches plus ou moins horizontales. Ses feuilles, rougeâtres lorsqu'elles sont jeunes, vertes et grandes à l'état adulte, présentent une texture parcheminée caractéristique. Ses fleurs, petites, régulières, d'un blanc rosé, naissent sur les bourrelets cicatriciels des bourgeons tombés, sur les branches et même sur le tronc. La fécondation est croisée, et l'arbre fructifie dès sa 3e année. Les fruits, les cabosses, sont rouges ou verts, et deviennent jaunes à maturité. Ils renferment de 20 à 40 graines, ou fèves, noyées dans une pulpe blanche, juteuse et sucrée.

Les principales variétés de cacaoyer sont la criollo (créole), peu vigoureuse et peu fructifère, dont les fruits orangés produisent un cacao à l'arôme très prisé, et la forastero, dont les fruits sont nombreux et les graines amères, et qui, en raison de leur rusticité, assurent environ 90 % de la production mondiale. D'autres variétés sont utilisées, en particulier la trinitario, hybride entre la criollo et la forastero, cultivée notamment en Amérique du Sud.

Déjà cultivé par les Mayas, le cacaoyer fut découvert par les Espagnols au début du xvie s. Sa culture se répandit rapidement dans les pays tropicaux d'Amérique centrale et du Sud. Ce n'est qu'au début du xixe s. qu'il a été introduit en Afrique par les Portugais et les Espagnols, et dans le Sud-Est asiatique par les Hollandais.