En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bénéfice

(latin beneficium, bienfait, de bene, bien, et facere, faire)

Conception selon laquelle la formation de symptômes permet au sujet une diminution des tensions engendrées par une situation conflictuelle, conformément au principe de plaisir.

PSYCHANALYSE

S. Freud distingue le bénéfice primaire de la maladie, « solution la plus commode dans le cas d'un conflit psychique », dans la mesure où « elle épargne d'abord un effort », du bénéfice secondaire, effort du moi pour pactiser avec une maladie déjà installée. Dès lors, le moi s'adapte au symptôme comme il le fait ordinairement pour le monde extérieur. Cet effort se heurte, cependant, à l'un des aspects irréductibles du symptôme qui est d'être un substitut de la motion pulsionnelle refoulée, renouvelant continuellement son exigence de satisfaction et entraînant le moi dans une nouvelle lutte défensive.