En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bureaucratie

Pouvoir détenu par l'appareil d'État ou par l'appareil administratif d'un parti politique, d'un syndicat, d'une entreprise.

Max Weber (1864-1920), l'un des fondateurs de la sociologie moderne, est le penseur qui a introduit le concept de bureaucratie. Son modèle était l'administration prussienne. Il en déduisit que la bureaucratie était une organisation rationnelle de l'État qui place l'administration en situation de pouvoir sur la société. Les caractéristiques en sont un système hiérarchique, un fonctionnement impersonnel et un pouvoir non héréditaire. Il y voyait un système d'avenir. L'évolution historique des sociétés lui a donné partiellement raison : le poids des appareils d'État s'est accru.

Mais ce que Max Weber donnait comme un acquis positif est considéré aujourd'hui comme un obstacle à la démocratie libérale et au développement économique. La bureaucratie est devenue un État dans l'État, susceptible de s'opposer à la volonté des gouvernants et au dynamisme du marché.

Les marxistes ont vu dans le capitalisme le principal responsable du développement de la bureaucratie. Ainsi, la classe capitaliste créerait une administration surdimensionnée et parasitaire afin de maintenir sa domination. Mais, dans la pratique, ils n'ont pas proposé d'alternative à cet étatisme, et le pouvoir soviétique est celui qui avait poussé à son paroxysme la logique d'un système où l'État n'existait plus que pour lui-même et où il tenait l'économie sous sa sujétion.