En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

brûleur

Bec Bunsen
Bec Bunsen

Appareil destiné à mettre en présence un combustible fluide ou pulvérulent et un comburant gazeux (air, oxygène) afin de permettre la combustion à sa sortie.

Les brûleurs les plus simples débitent le combustible seul ; d'autres débitent à la fois le combustible et le comburant et en assurent le mélange intime soit à la sortie, soit dans l'appareil lui-même.

Les brûleurs pour combustibles gazeux sont d'usage très divers : éclairage, appareils de cuisine, appareils de chauffage domestique, fours, foyers industriels. Lorsque les gaz et l'air de combustion ne sont pas mélangés préalablement, ils donnent une flamme éclairante et peu chaude (becs papillons, lampes à acétylène). On obtient au contraire une flamme peu éclairante, et très chaude, en mélangeant intimement l'air et le gaz dans le brûleur même. Le type le plus répandu de bec à mélange préalable est le brûleur Bunsen. Les chalumeaux industriels sont des brûleurs donnant une flamme de petit volume, dont l'extrémité (dard) est à une température particulièrement élevée, grâce à l'emploi d'oxygène comme comburant.

Dans les appareils ménagers de cuisson, le gaz est introduit dans le mélangeur par un injecteur, et son arrivée dans le brûleur est réglée par un robinet.

Dans les grands fours métallurgiques, le gaz et l'air arrivent par des conduits ménagés dans la maçonnerie qui tiennent lieu de brûleurs.

Les brûleurs pour combustibles liquides utilisent surtout les huiles de pétrole (fuel-oils lourds, légers et domestiques). La combustion se produit au-dessus d'une nappe liquide se vaporisant dans une coupelle. Un jet d'air ou un système mécanique assure la pulvérisation du combustible et son mélange homogène avec l'air.

Les brûleurs pour combustibles solides pulvérulents, utilisés dans les grandes chaufferies des centrales thermiques, brûlent un charbon pulvérisé mis en suspension dans l'air primaire qui l'amène au brûleur. La convergence de l'air primaire et de l'air secondaire donne un mélange qui s'allume sous l'effet du rayonnement du foyer.