En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

boîte noire

Appareil enregistreur placé à bord d'un avion ou d'un camion et qui permet, après un accident, de reconstituer les conditions de celui-ci.

AÉRONAUTIQUE ET AUTOMOBILE

Tous les avions de ligne pesant plus de 5,7 t doivent être équipés de boîtes noires. Leur usage a été rendu obligatoire à la fin des années 1950, à la suite de catastrophes aériennes. Leur nom remonte à l'époque où elles renfermaient des enregistreurs à stylets, inscrivant les données sur un support sensible à la lumière, dans une chambre noire. Elles sont, en fait, de couleur rouge orange, pour être plus facilement repérables. Chaque avion renferme deux boîtes noires, destinées à enregistrer l'une les conversations et les bruits dans le cockpit, l'autre les paramètres techniques du vol. Sur les avions commerciaux, elles sont situées en général à l'arrière de l'appareil. En acier inoxydable ou en titane, elles sont conçues pour résister aux hautes températures et aux fortes pressions, et sont équipées d'un émetteur radio qui se déclenche automatiquement en cas d'immersion, pour faciliter leur localisation sous l'eau (le signal est perceptible jusqu'à 3 500 m de profondeur).