En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

blocus

(moyen néerlandais blochuus, fortin)

Investissement d'une ville, d'un port, d'une position, d'un pays pour lui couper toute communication avec l'extérieur.

Au cours de la Première Guerre mondiale, le blocus des ports allemands se fit, d'une part, par la surveillance du pas de Calais et, d'autre part, par des croisières permanentes et des champs de mines entre la Norvège et l'Écosse. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés, qui ne pouvaient plus faire le blocus des ports allemands après l'occupation des côtes de Norvège et de France par les forces de l'Axe, surveillèrent ceux-ci de loin afin d'intervenir si un corsaire ou une force navale s'avançait dans l'Atlantique.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le blocus a été utilisé à Berlin, en 1948-1949, par les Soviétiques, qui s'opposaient à l'approvisionnement par voies terrestres des secteurs occidentaux de la ville, puis sous forme aéronavale, en 1962, par les Américains lors de la crise de Cuba, enfin en Indochine, en 1972, par la marine américaine, qui interdit et mina les ports du Viêt Nam du Nord et ne leva le blocus qu'après l'accord de cessez-le-feu du 27 janvier 1973.