En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bibliothèque

(latin bibliotheca, du grec bibliothêkê)

Bibliothèque
Bibliothèque

Collection de livres, de périodiques et de tous autres documents graphiques et audiovisuels classés dans un certain ordre.

La plus célèbre bibliothèque de l'Antiquité fut celle d'Alexandrie, entièrement détruite en 391. Les bibliothèques publiques construites sous l'Empire romain furent aussi ruinées, par les invasions barbares. Au Moyen Âge, la bibliothèque n'est plus que la pièce où l'on conserve les manuscrits, près de l'atelier de copie, dans les monastères. L'invention de l'imprimerie au xve s. favorise le développement des bibliothèques royales.

Les bibliothèques en France

L'institution historique

En France, à partir du règne de Louis XI, qui est considéré comme le véritable fondateur de la Bibliothèque nationale, la continuité des collections royales est assurée. En 1537, François Ier instaure le principe du dépôt légal, qui enjoint aux imprimeurs de déposer à la bibliothèque royale un exemplaire de chaque livre imprimé. Aux xviie et xviiie s., les bibliothèques connaissent une importante évolution. En 1643, la bibliothèque personnelle du cardinal Mazarin, la Mazarine, aujourd'hui la plus ancienne bibliothèque publique de France, est ouverte. Colbert décide ensuite de faire de la Bibliothèque royale, administrée par de grands bibliothécaires, un instrument à la gloire de Louis XIV et, en 1720, elle est accessible au public. Pendant la Révolution, la Bibliothèque royale, devenue la Bibliothèque nationale, s'enrichit considérablement grâce aux confiscations réalisées dans les bibliothèques du clergé et des nobles émigrés. Dès le xixe s., l'essor de la production imprimée (moins de 400 ouvrages déposés en 1780, plus de 12 400 en 1880) rend sensibles les problèmes de place.

L'organisation administrative actuelle

Le ministère de la Culture, par le biais de la Direction du livre et de la lecture, exerce sa tutelle sur la Bibliothèque nationale de France, les bibliothèques municipales, les bibliothèques départementales de prêt, et le Service des bibliothèques publiques. Les bibliothèques universitaires dépendent du Service des bibliothèques du ministère de l'Éducation nationale.

Quelque 3 000 bibliothèques municipales desservent environ 17 % de la population. Une centaine de bibliothèques départementales de prêt desservent 94 % de la population résidant dans les communes de moins de 10 000 habitants. La Bibliothèque publique d'information, ouverte en 1978 au Centre Georges-Pompidou, reçoit plus de 6 000 lecteurs par jour et la Bibliothèque nationale de France, un peu plus de 2 000 (non chercheurs). Dans la plupart des bibliothèques françaises, le prêt est gratuit. Un droit de prêt est versé par l'État et par les fournisseurs de livres, une partie étant destinée aux auteurs et éditeurs, et une autre permettant de financer la retraite complémentaire des écrivains et des traducteurs.

Les bibliothèques à l'étranger

Chaque pays possède ses bibliothèques, dont l'organisation lui est propre. Parmi les plus importantes, on trouve le British Museum, à Londres ; la Bibliothèque du Congrès, à Washington ; la Bibliothèque nationale, à Vienne ; la Vaticane, à Rome.

La Bibliothèque du Congrès, Bibliothèque nationale des États-Unis, recense et diffuse les références des ouvrages acquis (ISBN et ISSN), ce qui permet d'établir un recensement quasi mondial de la production imprimée. Aujourd'hui, les bibliothèques coopèrent entre elles tant au niveau national qu'international. Enfin, dans la perspective de faire revivre le prestigieux héritage de la bibliothèque d'Alexandrie, un nouvel édifice, Bibliotheca Alexandrina, a été construit en Égypte à l'emplacement supposé de l'ancienne bibliothèque (2002).