En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

beur

(de arabe en verlan)

Jeune d'origine maghrébine né en France de parents immigrés. (On rencontre le nom féminin beurette.)

La « Marche pour l'égalité et contre le racisme », qui partit de Marseille et arriva à Paris, le 3 décembre 1983, a attesté l'émergence d'un « mouvement » beur en France. Pour ces jeunes Français enfants ou petits-enfants d'immigrés maghrébins (et dits pour cette raison de « la seconde » ou de « la troisième génération »), il s'agit, aujourd'hui encore, de vaincre leurs difficultés d'intégration dans la société : intégration professionnelle s'il y a discrimination à l'embauche et à la promotion ; intégration politique en raison de la sous-représentation de leur communauté dans les mandats institutionnels ; intégration identitaire quand ils sont l'objet d'une xénophobie déclarée. L'affaire du « voile islamique » à l'école ajoute à ces difficultés une dimension religieuse qui oppose les fondamentalistes tant aux musulmans réformistes qu'aux défenseurs de la laïcité.

Au demeurant, le « mouvement » beur est aussi, pour toute une jeunesse, le moyen d'exprimer ses aspirations à assumer pleinement sa double culture. Par la littérature, par la musique (avec le raï), par la radio (avec une station FM qui émet en français mais aussi en arabe et en berbère), il a acquis une reconnaissance publique dans le monde contemporain.