En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

baryum

(anglais barium, du grec barus, lourd)

Métal alcalino-terreux, analogue au calcium. (Élément chimique de symbole Ba.)

  • Numéro atomique : 56
  • Masse atomique : 137,32
  • Température de fusion : 725 °C
  • Masse volumique : 3,5 g/cm3

CHIMIE

Signalé en 1774 par Scheele, le baryum a été isolé par Davy en 1808. C'est un métal blanc, très électropositif, divalent. Il s'oxyde à l'air et décompose l'eau à froid. Ses composés sont isomorphes de ceux du calcium. Le baryum existe dans la nature sous forme de barytine, BaSO4, et de withérite, BaCO3. Ses principaux composés sont : l'oxyde BaO et le bioxyde BaO2 ; le chlorure BaCl2, réactif de l'acide sulfurique et des sulfates ; le sulfure BaS, solide phosphorescent ; le sulfate BaSO4 employé en peinture (pur : blanc fixe, ou en mélange avec le sulfure de zinc : lithopone) et en radiologie à cause de son opacité aux rayons X, qui permet d'obtenir l'image des cavités digestives ; le nitrate Ba(NO3)2, utilisé en pyrotechnique ; le carbonate BaCO3 (withérite), qui donne de la baryte quand on le chauffe avec du charbon. Les sels de baryum, incolores quand ils ne dérivent pas d'un acide coloré, colorent la flamme en vert ; ils sont généralement toxiques.