En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

baptême

(latin ecclésiastique, du grec baptisma)

Dans la religion chrétienne, sacrement premier et fondamental qui constitue le signe juridique et sacral de l'insertion dans l'Église du Christ.

Dans beaucoup de religions, on rencontre des rituels d'ablution qui expriment la purification et le renouvellement spirituel. Le baptême chrétien a, d'ailleurs, une relation d'origine avec les bains sacrés pratiqués quotidiennement dans la communauté juive de Qumran et avec celui auquel se soumettaient, dans les eaux du Jourdain, les disciples de Jean dit le Baptiste – Jésus étant venu lui-même, parmi eux, accomplir ce rite à l'orée de sa prédication publique.

Pratiqué, suivant les époques et les communautés, sous l'une des trois formes de l'immersion (totale ou partielle), de l'affusion (l'eau est versée sur la tête du baptisé) ou de l'aspersion – tandis que le ministre prononce la formule trinitaire : « Je te baptise au nom du Père, du Fils et de l'Esprit saint » –, le rite baptismal est considéré par l'ensemble des Églises chrétiennes comme le premier et le principal « sacrement de la foi ». Indispensable au salut, il fait entrer le baptisé dans le mystère de la Passion rédemptrice du Christ, effaçant en lui le péché originel et les fautes commises jusqu'alors.

Aux premiers temps du christianisme, ce sacrement de la régénération était conféré, dans le baptistère, à des adultes convertis et soumis à l'étape préparatoire du catéchuménat. Mais, très tôt, on en est venu à l'administrer généralement aux tout jeunes enfants.