En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bananier

Hampe florale d'un bananier
Hampe florale d'un bananier

Très grande herbe vivace (musacée) des régions équatoriales, aux feuilles immenses, et dont le fruit est la banane.

Les bananiers sont des plantes vivaces. Les gaines emboîtées de leurs grandes feuilles forment un pseudo-tronc qui peut atteindre 8 m de haut. Leurs fleurs sont groupées en une inflorescence portant des feuilles transformées (spathes), violacées, sous lesquelles se différencient des fleurs femelles à longs ovaires, qui donneront les fruits du régime, et des fleurs mâles. La maturité des fruits survient environ 3 mois après la floraison. La banane est l'un des fruits les plus consommés en France, avec la pomme et l'orange.

Espèces et variétés

Il existe une trentaine d'espèces de bananiers. Ceux qui sont cultivés pour la consommation ont la particularité de produire des fruits sans graines, dont les très nombreuses variétés proviennent de croisements entre deux espèces sauvages, Musa acuminata et M. balbisiana.

On distingue deux grandes catégories de bananiers, selon que l'on consomme leurs fruits crus ou cuits. Les premiers produisent les bananes « dessert », sucrées (notamment les variétés Cavendish, les Poyo, les « Figue sucrée », « Figue pomme », « Figue rose » et les petites bananes de la variété Freyssinette) ; les seconds produisent la banane plantain (« French Plantain » ou « Banane créole » et le « Horn Plantain » ou « Banane corne ») et autres bananes à cuire.

Culture et production

Le bananier est une plante de lumière, dont le développement optimal se situe autour de 28 °C et dont la multiplication s'effectue par voie végétative : on choisit des rejets de 3 ou 4 mois sur des pieds sains. Les rejets sont plantés au début de la saison des pluies à une densité de 900 à 2 000 pieds par hectare. Les rendements peuvent atteindre de 50 à 70 t/ha.

Le degré de maturité choisi pour la récolte des régimes destinés à l'exportation est fonction de la durée du transport, effectué par cargos réfrigérés. La banane arrive verte ; elle subit l'opération de déverdissage en mûrisserie, dans un local soumis à une température de 20 °C en présence d'éthylène.

La production annuelle mondiale est de l'ordre de 100 millions de tonnes. Les principaux pays producteurs sont l'Inde, l'Ouganda, le Brésil (ces trois pays consomment pratiquement toute leur production), la Colombie et l'Équateur. Les principaux pays exportateurs sont l'Équateur, le Costa Rica et la Colombie. En France métropolitaine, la banane se situe au 2e rang des importations de fruits, avec 560 000 t environ, en provenance surtout de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Côte d'Ivoire, du Cameroun et des pays d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud.