En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bagne

(italien bagno, bain, parce qu'à Livourne des prisonniers turcs et barbaresques furent détenus dans des caves en partie inondées)

Bâtiment pénitentiaire, lieu où s'exécutait la peine des travaux forcés ; lieu de détention ou de déportation.

La loi du 30 mai 1854 institua, pour les condamnés aux travaux forcés, la déportation aux colonies (en Nouvelle-Calédonie et à Saint-Laurent-du-Maroni [Guyane]). Très critiqués, les bagnes coloniaux furent supprimés successivement en 1938 pour les travaux forcés et en 1942 pour la relégation. Ces deux peines furent désormais purgées en métropole. En 1960, les travaux forcés furent remplacés par la réclusion, et la relégation fut définitivement supprimée en 1970. Aux bagnes furent substitués les maisons ou prisons centrales métropolitaines et les centres de détention.