En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

babouin

(racine onomatopée bab-)

Babouin
Babouin

Singe cercopithèque d'Afrique et d'Arabie caractérisé par son museau allongé. (Appelés aussi cynocéphales, littéralement : « têtes de chien ».)

Les babouins sont des singes de forte taille, au pelage généralement ocre et à la queue assez longue. Adaptés à la vie terrestre, pleine de dangers, les babouins sont des animaux vigoureux et agressifs, au robuste corps trapu ; les mains et les pieds sont relativement courts et le mode de locomotion est quadrupède. La tête est grosse, le museau très allongé, marqué par une puissante denture aux canines longues et acérées. Les yeux sont petits, les arcades sourcilières grosses et saillantes. La queue est longue, mais non touffue, et les callosités fessières sont bien développées. Les mâles sont plus grands et plus lourds que les femelles.

Quelques espèces

L'hamadryas d'Éthiopie (Papio hamadryas) est doté d'une splendide crinière : il habite également l'Arabie et était sacré chez les anciens Égyptiens. Le chacma (Papio ursinus) est un robuste babouin d'Afrique du Sud. Le drill (Papio leucophaeus) a un énorme museau luisant. Le mandrill (Papio sphinx) est un des singes les plus extraordinaires : sa face est ornée de bourrelets rouges et bleus. Drills et mandrills habitent les forêts, alors que les autres babouins vivent dans la savane.

Le babouin jaune (Papio cynocephalus) est une des plus connues des quatre espèces de babouins qui peuplent les savanes africaines.

Le gélada d'Éthiopie (Theropithecus gelada), qui appartient à un genre voisin, retient depuis peu l'attention des zoologistes. C'est un primate de forte taille, le plus grand des singes cynomorphes : dressé sur ses pattes postérieures, il atteint presque la hauteur d'un homme. L'intérêt de cette espèce est que son mode de vie se rapproche de ce que dut être celui des premiers hommes, les australopithèques.

Vie sociale

La vie sociale des divers babouins a été très étudiée. Typiquement, une bande est composée d'un vieux mâle dominant, de deux ou trois jeunes mâles appelés « pages » et de quatre ou cinq femelles accompagnées des jeunes ; les jeunes mâles tentent de s'élever dans la hiérarchie en attaquant le vieux mâle. Leurs callosités fessières ont un rôle de signaux. Le nouveau-né s'accroche d'abord à la poitrine de sa mère, puis grimpe sur son dos. Les principaux ennemis des babouins sont le lion et la panthère, mais ils savent se défendre avec courage. En certains lieux, ces singes, qui sont omnivores, se sont mis à piller les cultures.