En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aéroporter

Transporter par voie aérienne des troupes ou des matériels jusqu'au lieu de leur emploi où ils sont parachutés ou déposés à terre.

Les premières opérations aéroportées furent le fait des Allemands au cours de la guerre d'Espagne (1936), et des Italiens en Albanie (1939). Les commandos parachutistes allemands furent engagés de façon décisive, en 1940, au Danemark, en Norvège et surtout en Belgique et en Hollande. La première véritable opération aéroportée fut la prise de la Crète par les parachutistes allemands en 1941. Les divisions aéroportées anglo-saxonnes (Airborne division) intervinrent de façon décisive en Sicile (1943) et en Normandie (1944), avant d'être groupées en une Ire armée aéroportée, qui s'illustra à Arnhem (1944) et à Wesel (1945). La division anglaise comptait 13 000 hommes et exigeait pour son transport 310 avions et 600 planeurs. Des groupements aéroportés furent constitués en France et employés au cours des opérations d'Indochine. Au cours des années 1960-1970, l'emploi de l'hélicoptère, inauguré par les Français durant la guerre d'Algérie, s'est généralisé. Les Américains engagèrent au Viêt Nam dès 1965 la première division de cavalerie entièrement héliportée. Depuis 1970, les troupes aéroportées forment l'élément essentiel des forces dites « d'intervention », susceptibles d'être engagées sur des théâtres extérieurs. Dans sa nouvelle configuration, l'armée de terre française comprend une brigade d'infanterie parachutiste.