En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aurore polaire

Aurore polaire
Aurore polaire

Phénomène lumineux atmosphérique, essentiellement visible à haute latitude nord (aurore boréale) ou sud (aurore australe), quand des particules électrisées sont précipitées dans la haute atmosphère.

Les aurores polaires découlent de l'interaction du vent solaire et de la magnétosphère terrestre. Leur base se situe entre 80 et 300 km d'altitude, et leur extension verticale peut atteindre 500 km. Elles présentent des structures variées : taches diffuses (aurores diffuses), arcs auroraux isolés, rubans de plusieurs milliers de kilomètres ; la présence de stries parallèles aux lignes du champ géomagnétique peut leur donner l'aspect de draperies aux multiples replis ou de couronnes dont les rayons semblent converger vers le zénith magnétique. L'observation spatiale met en évidence l'existence simultanée de ces diverses structures tout au long de l'ovale auroral qui entoure les pôles géomagnétiques, à 12° environ du côté jour et 22° du côté nuit.

La luminosité des aurores peut parfois dépasser celle de la pleine lune ; les aurores boréales sont généralement plus lumineuses que les aurores australes qui leur sont conjuguées. Lorsque le seuil de détection de la couleur est atteint, les aurores paraissent verdâtres ou, plus exceptionnellement, pourpres, violettes ou bleutées. L'analyse spectroscopique met en évidence des raies atomiques et des bandes moléculaires caractéristiques de l'excitation des constituants atmosphériques. Des aurores polaires sont également observées dans l'atmosphère des planètes géantes du système solaire, en particulier Jupiter et Saturne.