En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arsenic

(latin arsenicum, du grec arsenikon)

Corps simple d'apparence métallique, très répandu dans les minerais métalliques. (Élément chimique de symbole As.)

Toute espèce de composé arsenical vénéneux.

  • Numéro atomique : 33
  • Masse atomique : 74,92
  • Température de fusion sous 36 atmosphères : 817 °C
  • Masse volumique (variété stable) : 5,7 g/cm3

CHIMIE

L'arsenic a des propriétés intermédiaires entre celles des métaux et celles des non-métaux. C'est un solide qui possède plusieurs variétés allotropiques. On peut signaler : l'arsenic gris ou arsenic métallique, le plus commun, rhomboédrique, se sublimant vers 630 °C sous la pression atmosphérique ; l'arsenic noir, d'apparence amorphe ; l'arsenic jaune, cubique et instable. L'arsenic se ternit à l'air par oxydation lente et brûle avec une flamme livide en donnant de l'anhydride arsénieux As2O3. Il se combine aux halogènes, au soufre et à divers métaux. Ses principaux minerais sont des sulfures d'arsenic, (le réalgar, As2S2, orangé, et l'orpiment, As2S3, jaune citron), des arséniures métalliques et des arséniosulfures, comme le mispickel, FeAsS. L'arsenic se rencontre dans la plupart des sulfures métalliques dont le grillage donne comme sous-produit de l'anhydride arsénieux qui, réduit par le carbone, libère l'arsenic. Le plus important des composés de l'arsenic est l'anhydride arsénieux As2O3, qu'on désigne souvent sous le nom d'arsenic blanc, ou même d'arsenic. C'est une poudre blanche, inodore, peu soluble dans l'eau. Divers oxydants le transforment en acide arsénique, d'où son emploi dans les dosages. Sa solution a les propriétés de l'acide arsénieux H3AsO3, inconnu à l'état libre, mais auquel correspondent des sels, les arsénites. L'anhydride arsénique As2O5 correspond à l'acide arsénique H3AsO4, qui présente de grandes analogies avec l'acide phosphorique. L'hydrogène arsénié AsH3 est un gaz incolore, d'odeur alliacée, très toxique. L'arsenic donne des composés organiques : les arsines.

L'arsenic est utilisé dans le plomb de chasse. Ses composés sont employés comme colorants toxiques (raticide) et en médecine (arsenicaux), où leur usage s'est beaucoup restreint du fait de leur toxicité.L'anhydride arsénieux (As2O3) est utilisé en thérapeutique dentaire pour la dévitalisation des dents.

PHYSIOLOGIE

Dans l'organisme, l'arsenic est constamment présent à l'état de traces en combinaison organique constitutive des cellules. Son rôle physiologique est mal connu. La dose toxique d'anhydride arsénieux est de l'ordre de 2 mg par kilogramme de poids. L'identification et le dosage de l'arsenic dans l'organisme se font par les méthodes de Marsh, de Cribier et de Griffon et Barbaud. Leur interprétation est souvent délicate en médecine légale.