En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arianisme

(bas latin ariani, les ariens)

Doctrine d'Arius et de ses adeptes.

L'arianisme professait que dans la Trinité, le Fils n'est pas parfaitement égal au Père ; il n'est pas de même nature (consubstantiel) et ne participe pas à son éternité (coéternel), donc sa divinité est secondaire. L'agitation suscitée dans les Églises amena l'empereur Constantin à provoquer la réunion d'un concile qui se tint à Nicée en 325 et définit l'identité de nature du Père et du Fils. Mais, entre les ariens et les orthodoxes, s'insérèrent en pacificateurs quelques doctrinaires qui, jouant sur les mots « identique » et « semblable », ne firent qu'augmenter la confusion, jusqu'à ce que le concile de Constantinople, en 381, consacrât officiellement la doctrine de Nicée. Toutefois l'arianisme survécut encore quelque temps parmi les peuples barbares (Goths, Vandales, Burgondes, Lombards) qui le réimportèrent en Italie, en Gaule, en Espagne, en Afrique ; il disparut aux vie-viie s. avec la conversion des Lombards.