En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arbre

(latin arbor, -oris)

Arbre
Arbre

Végétal vivace, ligneux, rameux, atteignant au moins 7 m de hauteur et ne portant de branches durables qu'à une certaine distance du sol.

BOTANIQUE

La tige principale de l'arbre est le tronc, les rameaux sont les branches, dont l'ensemble constitue le houppier, ou frondaison, le sommet étant la cime. Certains grands arbres (eucalyptus, séquoia) dépassent 100 m de hauteur et atteignent 2 000 ans d'âge.

Tout arbre est surtout constitué de bois : bois de cœur, mort, sombre et imputrescible au centre, aubier clair et vivant à la périphérie : liège et écorce recouvrent le tout. L'homme utilise non seulement le bois, mais aussi de nombreuses écorces tannantes ou d'usage médicinal, les résines, latex ou baumes sécrétés par diverses espèces, enfin les fruits comestibles des très nombreux arbres fruitiers. Il plante aussi des arbres pour l'ornement, l'ombrage, l'assèchement des marécages, la protection contre le vent, le bruit ou la pollution. L'arbre dégage beaucoup d'oxygène, protège les pentes de l'érosion, reconstitue des sols végétaux.

On distingue les arbres à feuilles caduques (chêne rouvre, châtaignier, mélèze), dont les feuilles tombent en hiver, et les arbres à feuilles persistantes (chêne vert, pin, sapin), qui conservent toute l'année leurs feuilles ou leurs aiguilles. Les forestiers distinguent les feuillus (chêne, hêtre, etc.) et les conifères (pin, sapin, etc.), dont les fruits ont en général la forme d'un cône et dont les feuilles sont conformées en aiguilles.