En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arabe

(latin arabs, -abis, de l'arabe ‘Arab)

Alphabet arabe
Alphabet arabe

Langue sémitique parlée principalement en Afrique du Nord, dans le Proche-Orient et en Arabie.

Parlé sous ses différentes formes par environ 230 millions de locuteurs de l'Atlantique à l'Asie centrale, l'arabe est une réalité linguistique complexe : l'arabe littéraire, ou arabe classique, est une langue écrite uniforme à caractère religieux ; en revanche, les dialectes ne possèdent pas d'expression écrite et leur grande variété rend difficile l'intercompréhension entre arabophones. Issu du groupe méridional des langues sémitiques, l'arabe s'est forgé en Arabie centrale et a connu à partir du viie s. une diffusion extraordinaire due à l'expansion de l'islam. Perpétuant la langue du Coran, l'arabe classique est resté la langue littéraire et religieuse des musulmans. Au xxe s. s'édifie une langue commune dérivée de l'arabe classique ; cet arabe dit « moyen » ou « moderne » est la langue utilisée par les médias, les hommes politiques, les universitaires, dans tous les pays arabes mais n'est pratiquement jamais la langue de la conversation : les échanges de la vie quotidienne se font dans les différents dialectes.

L'arabe possède un vocalisme pauvre (3 voyelles i, u, a) et un consonantisme riche (28 consonnes). Ce sont les consonnes emphatiques (ou pharyngalisées) qui en font la spécificité phonique, ainsi que la consonne hamza qui se réalise par un coup de glotte et que l'on note par une apostrophe. Le trait linguistique fondamental est l'existence de racines consonantiques, souvent trilitères, qui, en se combinant à d'autres éléments phoniques, sont à la base du fonctionnement de la langue.

L'arabe s'écrit de droite à gauche. Chaque lettre s'écrit différemment selon sa position (isolée, initiale, médiale, finale). Seules les consonnes et les voyelles longues sont notées. L'alphabet arabe sert également à transcrire le persan, l'ourdou et le swahili.