En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aile

(latin ala)

Ailes d'animaux
Ailes d'animaux

Membre pair assurant le vol actif chez divers animaux (oiseaux, chauves-souris, insectes).

Les ailes sont des organes pairs, aplatis et de grande superficie, insérés dorsalement à l'avant du corps de l'animal et mus par de puissants muscles. Chez les vertébrés ailés, les ailes sont toujours constituées par les membres antérieurs.

Oiseaux

La force motrice des ailes est assurée par des muscles prenant insertion sur une lame médiane portée par le sternum, le bréchet. Le squelette des ailes est assez réduit, mais allongé et articulé, et leur surface est fortement accrue par des plumes, les rémiges, capables de prendre un appui étanche sur l'air quand l'aile s'abaisse et de laisser passer l'air sans résistance lorsque l'aile remonte. D'importantes différences existent d'un groupe à l'autre, tant dans la forme et les dimensions que dans les fonctions : vol surtout plané des rapaces diurnes, vol silencieux des hiboux, vol bourdonnant des colibris, sans parler des manchots dont l'aile n'est faite que pour la natation, et des ratites, aux ailes atrophiées ou nulles.

Chauve-souris

La membrane de l'aile, « chauve » (sans poils), est soutenue par quatre doigts démesurés et s'étend le long des flancs, voire autour de la queue ; elle est pliante. Une aile analogue, mais à un seul doigt développé, soutenait le vol des ptérosauriens.

Insectes

De nombreux insectes ont deux paires d'ailes motrices, insérées respectivement sur les deux derniers anneaux du thorax. Chez les coléoptères, seules les ailes postérieures sont motrices, les antérieures (élytres) n'ayant qu'un rôle protecteur. Chez les diptères, au contraire, les ailes antérieures subsistent seules. L'aile, qui n'est apte à voler que chez l'adulte, est une double membrane parcourue de nervures où circulent l'air et le sang. Elle serait transparente si elle ne portait parfois des poils, voire des écailles colorées (papillons). Les deux ailes du même côté peuvent être solidarisées par un dispositif anatomique (frein des papillons, hamules et gouttière des hyménoptères).

Autres animaux

On ne leur connaît pas d'ailes motrices, mais seulement des surfaces d'appui assurant le vol plané : patagium de l'« écureuil volant », pectorales de l'exocet, etc.