En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

adage

(italien adagio)

Développé
Développé

Première partie du pas de deux. (Synonyme : adagio.)

L'adage seul a figuré très tôt dans le ballet classique. Sans signification dans la narration chorégraphique, il mettait en évidence la plastique de l'artiste et révélait ses capacités d'équilibre. Dans l'adage à deux, l'étoile exécute des pas de virtuosité et son (ou sa) partenaire lui sert de point d'appui. Le couple de danse prit toute son importance dans le ballet grâce aux créations de Marius Petipa. L'adage acquiert sa pleine signification dans le pas de deux, le rôle de l'homme restant toutefois celui d'un porteur. L'évolution de la danse a fait de l'adage un sommet de l'émotion lyrique, « chant d'amour » pouvant atteindre à l'érotisme dans les compositions chorégraphiques contemporaines.

L'adage acrobatique a fait son apparition au music-hall et au cabaret vers le premier quart du xxe s. Utilisé dans le ballet classique, c'est un morceau d'exécution difficile tenant de l'exploit physique (la Valse, musique de Moskovski, chorégraphie de Vassili Vainonen [1930]).