En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

acid-rock

(mot anglais, de acid, LSD, et rock)

Genre musical qui tire son inspiration des effets des drogues hallucinogènes et qui connut son heure de gloire sur la côte ouest des États-Unis, entre 1965 et 1968.

À l'origine, l'acid-rock veut reproduire les sensations éprouvées sous l'influence des hallucinogènes ; mais, bien vite, il signifie en fait le rock joué « sous acide », bande-son parfaite des « acid tests » (prise de LSD en groupe) expérimentés par les hippies du Haight-Ashbury dans le San Francisco des années 1960.

L'acid-rock, plus connu en France sous la dénomination de psychédélique, connaît son heure de gloire entre 1965 et 1968 sur la côte ouest des États-Unis grâce à des hérauts tels les Jefferson Airplane, Grateful Dead ou Love : longs morceaux aux imbrications blues et jazz, laissant la part belle à l'inspiration débridée de solistes tels John Cippolina, Jorma Kaukonen ou Jerry Garcia. Le terme « acid » est ainsi évoqué pour qualifier le son de guitare, fluide et gorgé de fuzz (pédale d'effet donnant à la guitare un son extrêmement saturé et « sale »).