En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

conférence de Washington (12 novembre 1921-6 février 1922)

Conférence qui se tint à Washington et qui réunit les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon, la France, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal et la Chine.

Elle avait un double but : régler les questions d'Extrême-Orient et du Pacifique, limiter les armements navals. Le problème du Pacifique fut réglé par un traité à quatre (États-Unis, Grande-Bretagne, Japon et France), signé le 13 décembre 1921 et qui remplace le traité anglo-japonais de 1902 : les Quatre promettent d'observer le statu quo dans les possessions insulaires.

La question chinoise fait l'objet d'un traité à neuf (les Quatre, plus l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal et la Chine), par lequel les contractants s'engagent à respecter la souveraineté chinoise et le principe de la « porte ouverte ». Le problème des armements navals provoquent des incidents de toutes sortes, dus surtout à l'incompréhension des Américains à l'égard de leurs alliés européens, notamment de la France, qui a payé une lourde dette durant la guerre.

Le traité à cinq, du 6 février 1922, impose une limitation des armements navals ; pour les cuirassés, l'Angleterre et les États-Unis ne doivent pas dépasser 525 000 t, le Japon 315 000, la France et l'Italie 175 000. La France obtient que cette limitation ne soit pas appliquée aux navires légers et aux sous-marins. Ces dispositions, qui consacrent l'égalité des flottes anglaise et américaine, resteront en vigueur jusqu'à la conférence de Londres en 1936, où l'Italie et le Japon reprendront leur liberté en matière d'armements navals.

Pour en savoir plus, voir les articles désarmement, histoire de la Chine, histoire de l'Italie, histoire de la France, histoire du Japon, Première guerre mondiale.