En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vivendi Universal

Groupe de communication né en 2000 de la fusion entre Vivendi (ex-Compagnie Générale des Eaux), Seagram et Canal +. En 2002, un endettement monumental a rendu nécessaire la partition du groupe industriel et l'abandon de ses activités historiques.

LA COMPAGNIE GÉNÉRALE DES EAUX

La Compagnie Générale des Eaux s'est constituée en 1853 afin de gérer la distribution d'eau de la ville de Paris. Rapidement, la Compagnie obtint des concessions de service public pour la distribution et l'assainissement d'eau de plusieurs grandes villes françaises et exporta son savoir-faire à l'étranger, remportant des appels d'offre notamment à Venise, en 1880, puis à Constantinople en 1882 et à Porto l'année suivante. Elle étendit son offre de services aux collectivités publiques en prenant des intérêts dans le secteur de l'énergie, puis en exploitant des usines d'incinération et de compostage d'ordures ménagères, avant de diversifier ses participations dans l'immobilier et les activités de transport.

Imposé par la diversification des activités, le changement de dénomination sociale, en 1998, s'accompagna d'un regroupement des activités en deux pôles : communication et environnement, ce dernier regroupant les métiers historiques de traitement de l'eau. En 2004, le groupe s'est désengagé de cette activité.

À ce premier vecteur traditionnel de croissance, Vivendi en avait ajouté un second, entrepris par son PDG, Jean-Marie Messier, jusqu'au départ de ce dernier en 2002. Le groupe a axé une large part de sa stratégie et ses moyens de développement sur le marché des télécommunications. Là encore, jusqu'aux cessions d'actifs réalisées afin de rétablir l'équilibre financier du groupe, Vivendi était présent dans une multitude d'activités allant de l'édition à l'audiovisuel en passant par la téléphonie et les nouveaux moyens de communication créés par le réseau Internet. Acquis en totalité en 1998, Havas, devenu depuis Vivendi Universal Publishing, contrôlait quelque 45 marques d'édition, parmi lesquelles on trouve Larousse, Nathan, les éditions Robert Laffont et Plon. La branche Europe et Amérique latine de cette filiale, renommée Éditis, a été acquise pour 60 % par le fonds d'investissements Wendel Investissement et pour 40 % par le groupe Lagardère, tandis que l'éditeur scolaire américain Houghton Mifflin (acquis en 2001) était cédé au consortium composé de Thomas H. Lee et de Bain Capital.

Principal actionnaire de la chaîne de télévision à péage Canal +, le groupe détient des intérêts dans l'entreprise de production et diffusion audiovisuelle USA Networks (2001). Il est également l'un des principaux opérateurs privés de télécommunications en France avec sa marque Cegetel (qui a fusionné en 2005 avec Neuf Telecom), dont il possède 56 % du capital, tant dans la téléphonie fixe avec le réseau « 7 » que dans la téléphonie mobile avec le réseau SFR. Enfin, outre l'activité jeux vidéos, Vivendi demeure numéro un mondial sur le marché de la musique avec Universal Music.