En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Union générale

Banque française fondée à Paris en 1876 et qui réunissait des capitaux catholiques, faisant pièce, ainsi, aux intérêts protestants et israélites, alors prédominants dans la haute finance.

En 1878, une seconde société fut formée dans le même dessein et sous le même nom, sous la présidence du marquis de Plœuc, puis du financier Bontoux. Des fluctuations nombreuses amenèrent la banque en 1882, à suspendre ses paiements. Elle fut poursuivie et Bontoux et Feder, son associé, furent condamnés. Sur appel la banque fut mise en faillite. Ce krach, intervenant au début de la période de dépression qui allait toucher l'économie française jusqu'à la fin du siècle, retentit sur tous les marchés européens. Sur le plan politique, l'opinion catholique de droite accusa la finance juive d'avoir provoqué avec le gouvernement la ruine de l'Union générale.

Pour en savoir plus, voir l'article IIIe République.