En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tunisie : population

Tunis
Tunis

  • Population : 10 997 000 hab. (estimation pour 2013)

En raison de ses avancées sociales (7 % seulement de la population vivent au-dessous du seuil de pauvreté) et juridiques (réforme du statut de la femme de 1956 à 1993), la Tunisie affirme avoir maîtrisé sa croissance démographique. Instaurée dès 1966, la planification familiale a véritablement pris effet dans les années 1970, et le taux d'accroissement naturel a été fortement réduit, passant de 2,5 % à 1,8 % par an au cours de la décennie suivante. La natalité, cependant, était restée forte (32 ‰ en 1984), avant de diminuer aujourd'hui (17 ‰ en 2007), si bien que la population a plus que doublé depuis l'indépendance (on comptait 4 millions d'habitants en 1956 et plus de 10 millions en 2009). Les moins de 15 ans représentent encore le quart de la population totale. Les chiffres de l'enseignement et de l'alphabétisation révélaient, en 2003, un taux de scolarisation supérieur à 110 % pour le primaire, et qui atteignait 78 % pour le secondaire et 27 % dans le supérieur. L'analphabétisme, contre lequel une nouvelle lutte a été engagée en 1993-1994, ne concerne plus que le quart des plus de 15 ans.

La population tunisienne est très homogène (elle ne compte que très peu de Berbères) et fortement arabisée. Elle est principalement concentrée sur les côtes : Tunis et sa banlieue abritent le cinquième de la population urbaine (les deux tiers des Tunisiens vivent en milieu urbain). Les autres grandes villes sont Sfax, centre industriel (chimie, agroalimentaire) spécialisé dans la transformation et l'exportation des phosphates, ainsi que dans la pêche (conserveries) ; Kairouan, centre culturel ; Monastir, centre universitaire ; Bizerte (raffinage pétrolier) ; Gabès (pétrochimie) ; et Nabeul (artisanat).

Le chômage touche le quart de la population active. Les femmes représentent le tiers des 3,5 millions d'actifs que compte le pays : elles sont surtout employées dans l'administration, les services et l'industrie textile. L'émigration vers l'Europe, spécialement vers la France et l'Italie, bien que stoppée officiellement depuis le début des années 1970 en raison de la fermeture des frontières européennes, se poursuit de manière clandestine.

Le régime de Zine el-Abidine Ben Ali s'est attaqué, depuis 1995, à la pauvreté : création d'un fonds national de solidarité et d'une banque pour les microcrédits, programmes de développement rural et urbain intégrés, en association avec l'aide internationale, création d'un fonds social de la zakat (aumône religieuse), projets sociaux présidentiels pour les zones et quartiers déshérités, afin de réduire les hiatus sociaux.

Pour en savoir plus, voir les articles géographie physique de la Tunisie et activités économiques de la Tunisie.