En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Trente Tyrans

Nom par lequel, depuis l'Histoire Auguste (recueil anonyme de la fin du ive s.), on désigne les nombreux usurpateurs qui, mettant à profit l'affaiblissement du pouvoir central et les difficultés militaires de l'Empire romain, se disputèrent dans les provinces le titre d'empereur entre les dernières années du règne de Valérien (253 - 260) et l'avènement d'Aurélien (270).

On n'en compte à la vérité qu'une vingtaine, et ils ne furent pas des tyrans, mais l'appellation de Trente Tyrans leur fut appliquée en souvenir du despotisme monstrueux de ceux d'Athènes (les Trente). Parmi les principaux, on peut citer le Gaulois Postumus (259-269), le Palmyréen Odenath, le ministre Macrien et son fils Quietus, le général Aureolus, le préfet d'Égypte Émilien, et Valens, gouverneur d'Achaïe.