En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ordre Teutonique

Ordre militaire et religieux en Terre sainte.

Formé comme ordre hospitalier par des marchands de Brême et de Lübeck lors du siège d'Acre en 1190, il devint un ordre militaire en 1198, obéissant à une règle analogue à celle des Templiers et recrutant uniquement parmi la noblesse allemande. À sa tête se trouvait un grand maître nommé à vie et sujet de l'empereur germanique. Sous le grand maître Hermann de Salza (1209-1239), l'ordre prit pied en Prusse à l'appel du duc polonais Conrad de Mazovie. Combinant la croisade contre les païens et l'établissement de colons allemands, l'ordre se rendit maître du pays de Chełmno (Culm) vers 1230 puis des possessions livoniennes des chevaliers Porte-Glaive (qu'il absorba en 1237), et réussit à constituer un vaste État au xive s., au détriment de la Pologne et de la Lituanie. Sa capitale était Marienburg (aujourd'hui Malbork). L'ordre, qui avait fondé 93 villes avant 1490, jouissait d'une grande prospérité reposant sur la mise en valeur des terres par les colons allemands, l'asservissement des autochtones et le commerce des céréales transitant sur la Baltique par des villes-comptoirs comme Königsberg. Mais les sujets allemands contestèrent son autorité à la fin du xive s. Battus par les Polonais en 1410 à Grunwald (Tannenberg), les chevaliers Teutoniques virent leur puissance décliner, et, après de nouvelles défaites contre la Pologne et leurs propres sujets, ils ne conservèrent plus à la paix de Toruń (1466) que la Prusse-Orientale. Sécularisé en 1525, l'ordre survécut formellement jusqu'en 1809.