En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Spot

(acronyme de Satellite Pour l'Observation de la Terre)

Couverture du globe terrestre par un satellite Spot
Couverture du globe terrestre par un satellite Spot

Programme civil d'observation de la Terre par satellites réalisé par la France en coopération avec la Belgique et la Suède. (→ télédétection.)

Ce programme comporte une série de satellites et des moyens terrestres de contrôle, de programmation, de réception et de production d'images. Décidé en 1978, il est opérationnel depuis la mise en orbite du premier satellite, Spot 1, le 22 février 1986. Celui-ci a été suivi de Spot 2 en 1990, Spot 3 en 1993, Spot 4 en 1998 et enfin Spot 5, le 3 mai 2002.

Placés sur une orbite circulaire quasi polaire, héliosynchrone, à quelque 830 km d'altitude, les satellites Spot comportent deux instruments de prises de vue à haute résolution, opérant dans le visible, le proche infrarouge et, depuis Spot 4, le moyen infrarouge, qui balaient chacun une bande de 60 km de large, avec une possibilité de visée oblique à 27° de part et d'autre de la verticale, assurant la couverture complète du globe terrestre en 26 j. Avec les quatre premiers satellites, la résolution au sol des images est de 20 m en couleurs et de 10 m en noir et blanc. Avec Spot 5, elle est portée à 10 m en couleurs et peut atteindre 2,5 m en noir et blanc ; le satellite est équipé par ailleurs d'un nouvel instrument autorisant des prises de vues stéréoscopiques à haute résolution de 120 km × 600 km, pour optimiser l'élaboration de modèles numériques de terrain d'une précision décamétrique. Spot 4 et Spot 5 emportent aussi un instrument de prise de vue à large champ (2 250 km au sol) qui couvre quotidiennement l'ensemble du globe avec une résolution de 1 km pour permettre le suivi à grande échelle de la végétation. La commercialisation des images est assurée par la société Spot Image, créée en 1982 et installée à Toulouse.