Identifiez-vous ou Créez un compte

vase de Soissons

Vase de Soissons
Vase de Soissons

Objet d'une anecdote rapportée par Grégoire de Tours.

Après la bataille de Soissons (486), Clovis réclama à un soldat, en surplus de sa part de butin, un vase pris dans une église afin de le remettre à l'évêque de Reims. Le soldat brisa le vase, rappelant au roi l'égalité des guerriers dans le partage des dépouilles. L'année suivante, alors qu'il passait les troupes en revue, le roi s'arrêta devant le soldat et lui fendit le crâne en disant : « Ainsi as-tu fait du vase de Soissons. »