En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sénégal : géographie physique

La Casamance
La Casamance

1. Le relief

L'ensemble du pays est plat et peu élevé. Seul le Sénégal oriental est accidenté par des plateaux gréseux formant les contreforts du Fouta-Djalon (point culminant : 581 m) et de petits massifs doléritiques et granitiques. Partout ailleurs s'étend, sur le bassin sédimentaire secondaire et tertiaire, un vaste plateau de grès argileux recouvert au nord-ouest de dunes anciennes fixées et, çà et là, de cuirasses ferrugineuses. Ce plateau est entaillé au nord par la vallée du Sénégal, au centre par des vallées mortes (Ferlo) et au sud par les vallées de la Gambie et de la Casamance. La côte, basse et sableuse, est interrompue par les reliefs sédimentaires et volcaniques qui constituent la presqu'île du Cap-Vert.

2. Le climat

Le climat nuance la monotonie du relief. Les températures, toujours élevées à l'intérieur, sont atténuées sur le littoral. Les précipitations, apportées par la mousson, décroissent du sud vers le nord : Ziguinchor enregistre 1 550 mm par an, Podor, 330 mm ; la saison humide est de 7 mois au sud (d'avril à octobre) et de 3 mois au nord (de juillet à septembre). L'irrégularité des pluies est considérable et le Sénégal a beaucoup souffert de la sécheresse des années 1970. Les fleuves ont un régime tropical : hautes eaux à la suite de la saison des pluies, basses eaux au cours de la saison sèche.

3. La végétation et la faune

Végétation et faune sont influencées par la répartition des pluies. Au sud-ouest, la basse Casamance appartient au domaine subguinéen avec ses grandes forêts où s'étalent les palmiers à huile. Le Sud-Est et le Centre relèvent du domaine soudanien : de vastes savanes boisées où percent le fromager, le néré, le baobab, qui abritent éléphants, hippopotames, antilopes, lions et hyènes. Tout le Nord est couvert d'une steppe clairsemée de graminées et d'acacias, peuplée de gazelles et de chacals ; partout des oiseaux (230 espèces, dont beaucoup de migrateurs) et des singes.

Pour en savoir plus, voir les articles population du Sénégal et activités économiques du Sénégal.