En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

province de Québec  : population et activités économiques

Montréal
Montréal

La forte natalité traditionnelle des Québécois a commencé à décroître dans les années 1960, et le taux est maintenant voisin de la moyenne nationale. Les francophones demeurent largement majoritaires. L'agglomération de Montréal rassemble près de la moitié d'une population très largement urbanisée (80 %).

La vie économique est fondée sur l'industrie. Celle-ci bénéficie, avec les équipements tributaires de la baie James, d'un potentiel d'électricité hydraulique très important. Le sous-sol fournit notamment de l'amiante, du fer, du cuivre, de l'or, du zinc, du titane et du sélénium. La métallurgie (aluminium, cuivre et zinc), la chimie (raffinage du pétrole et pétrochimie), la construction aéronautique et automobile, la pâte à papier et l'imprimerie, le textile et la confection, les industries alimentaires sont les principaux secteurs représentés, tournés surtout vers l'exportation.

L'agriculture (5 % des actifs) concerne l'élevage bovin et les cultures spécialisées (tabac, fruits et légumes, produits de l'érable). La pêche joue un rôle assez faible. Le tourisme se développe.

Deux sites du Québec sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco :
Québec : arrondissement historique du Vieux-Québec ;
– Miguasha (parc national).

Pour en savoir plus, voir l'article géographie physique du Québec.