En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Grande Peur

Panique qui, après la révolution parisienne de juillet 1789, se répandit dans de nombreuses provinces entre le 20 juillet et les 6-7 août.

À la nouvelle d'un prétendu « complot aristocratique » aidé par des brigands et des puissances étrangères, des révoltes locales de paysans eurent lieu contre les seigneurs. Elle se traduisit par de fausses alertes et des prises d'armes irraisonnées, suivies souvent, une fois les armes en main, du sac d'un château, avec destruction des livres censiers.

Pour en savoir plus, voir l'article Révolution française.