En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Parti ouvrier d'unification marxiste (POUM)

Organisation espagnole essentiellement implantée en Catalogne autour du dirigeant Joaquín Maurín, le Parti ouvrier d'unification marxiste (POUM) fut fondé en 1935 par des militants issus de l'opposition à la ligne stalinienne du Komintern et du Parti communiste espagnol incarnée par Santiago Carrillo.

Dès 1936, lors de la guerre civile espagnole, Maurín (1896-1973) fut emprisonné par les nationalistes ; Andreu Nin i Pérez (1892-1937), qui lui succéda alors à la tête du POUM, devint conseiller à la Justice dans le gouvernement de la Généralité de Catalogne, menant une politique ambiguë qui lui attira à la fois la haine des staliniens et les critiques de Trotski pour son « centrisme ». Après les journées révolutionnaires du début de mai 1937, le nouveau gouvernement du modéré Juan Negrín ordonna l'arrestation des dirigeants du POUM le 16 juin. Nin disparut alors, livré au NKVD et à son chef en Espagne, Aleksandr Orlov, qui l'exécuta ainsi que l'ont démontré ses propres dossiers conservés à Moscou ; les autres dirigeants du POUM furent condamnés lors d'un procès en octobre 1938.