En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

campagnes du Pacifique (1941-1945)

La guerre dans le Pacifique, 1941-1942
La guerre dans le Pacifique, 1941-1942

Ensemble des opérations aéronavales et amphibies qui ont opposé le Japon et les États-Unis, assistés de leurs alliés.

Engagé dans une guerre contre la Chine depuis 1937, le Japon choisit l'expansion à travers le Pacifique, en attaquant le 7 décembre 1941 par surprise la flotte américaine du Pacifique à Pearl Harbor et en l'éliminant pour un temps. L’agression provoque l'entrée en guerre des États-Unis.

De décembre 1941 à mars 1942, les Japonais s'emparent de Wake, de Guam, de Hong Kong, de Singapour, des Philippines, de la Birmanie et de l'Indonésie.

Le général MacArthur organise la résistance américaine et alliée. En mai 1942, la bataille navale de la mer de Corail bloque l'avance japonaise vers l'Australie, celle des îles Midway (juin) sauve les îles Hawaii. Les Américains réussissent à stopper l'avance nippone en direction de la Nouvelle-Guinée (→ Guadalcanal, août 1942).

Les offensives de l'amiral américain Nimitz, qui reconquiert les îles Gilbert, Mariannes, Marshall et Carolines (novembre 1943-été 1944), et de MacArthur, qui progresse sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée, convergent à Leyte, où une formidable bataille aéronavale et terrestre assure la victoire des Américains et de leurs alliés (→ bataille de Leyte, octobre 1944). La prise d'Iwo Jima et d'Okinawa permet aux Américains de lancer de nombreuses attaques aériennes contre le Japon.

Puis les bombes atomiques larguées par les Américains sur Hiroshima (6 août 1945) et Nagasaki (9 août) contraignent le Japon à la capitulation.

Pour en savoir plus, voir l'article Seconde Guerre mondiale.