Identifiez-vous ou Créez un compte

accords de Munich (29-30 septembre 1938)

Conférence de Munich
Conférence de Munich

Accords signés entre la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie, destinés à mettre fin à la crise germano-tchèque.

À la suite de la campagne séparatiste des Allemands des Sudètes, appuyée par le gouvernement de Berlin de façon menaçante pour la paix, la conférence de Munich, à laquelle participèrent Arthur Neville Chamberlain (Grande-Bretagne), Hitler (Allemagne), Mussolini (Italie) et Daladier (France), décida l'évacuation du territoire des Sudètes par les Tchèques avant le 10 octobre 1938 et son occupation progressive par les troupes allemandes.

La garantie des nouvelles frontières par la France et la Grande-Bretagne était renouvelée, mais le problème des minorités hongroises, polonaises, slovaques et ruthènes se trouvait posé. Contraint d'accepter, le gouvernement tchèque protesta solennellement le 30 septembre.

Pour en savoir plus, voir les articles Seconde Guerre mondiale, Tchécoslovaquie.