En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bataille de Montdidier

Nom donné à la première des grandes offensives de Ludendorff en 1918 et à la contre-offensive alliée qui, cinq mois plus tard, entraîna le repli du front allemand.

Espérant séparer les armées françaises et britanniques, Ludendorff lance le 21 mars une puissante offensive qui écrase la Ve armée anglaise (Gough) et menace Amiens.

Pétain dirige 42 divisions vers le champ de bataille pour bloquer l'avance ennemie et rétablir un front continu. Mais il faudra attendre que l'accord de Doullens donne autorité à Foch sur les armées anglaises pour que soit rétablie une coordination des efforts franco-britanniques et obtenu sur l'Avre l'arrêt final de l'effort allemand.

Le 8 avril 1918, au cours des offensives alliés lancées par le général Foch, est engagée une bataille qui durera trois semaines et permettra aux forces franco-anglaises de réduire la poche créée au cours des opérations de mars.

Pour en savoir plus, voir l'article Première Guerre mondiale.