En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

paix de Monsieur (6 mai 1576) ou paix de Beaulieu (6 mai 1576) ou paix de Loches (6 mai 1576)

Accord signé entre catholiques et protestants à Étigny (Yonne) par l'intermédiaire de Monsieur, duc d'Alençon, frère du roi Henri III.

Henri III reçoit la Touraine, le Berry, l'Anjou avec le titre de duc d'Anjou. Cette paix, qui met fin à la cinquième guerre de Religion et accorde aux protestants la liberté de culte dans tout le royaume (sauf à Paris), huit places de sûreté, ainsi que des chambres mi-parties et réhabilite les victimes de la Saint-Barthélemy.

Pour en savoir plus, voir l'article guerres de Religion.