En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Sept Merveilles du monde

Gizeh
Gizeh

Les Sept Merveilles du monde sont les œuvres d'art considérées par les Anciens comme les plus remarquables.

La première énumération que l'on en connaît est due à Philon de Byzance, au iiie siècle avant J.-C. ; d'autres auteurs donnent une liste presque identique. Cette classification est l'un des derniers témoignages de l'unité du monde antique avant l'époque romaine.

Ce sont :

– la pyramide de Chéops (selon d'autres sources, les pyramides de Chéops, de Kephren et de Mykérinos),

– les jardins suspendus de Babylone (on trouve aussi cités avec les jardins les murs de Babylone),

– la statue de Zeus à Olympie, œuvre de Phidias, en or et en ivoire, et représentant Zeus assis,

– le colosse de Rhodes, gigantesque statue de bronze qui dominait le port de Rhodes de plus de 60 m et entre les pieds duquel seraient passées, dans l'Antiquité, les flottes de la mer Égée,

– le temple d'Artémis à Éphèse, construit par l'architecte Chersiphron, aux frais de toutes les villes grecques de l'Asie. Incendié en 356 avant J.-C. par un certain Érostrate, le temple fut rebâti sur ordre d'Alexandre le Grand.

– le Mausolée d'Halicarnasse, tombeau que la reine de Carie, Artémise, fit élever dans la ville d'Halicarnasse, pour Mausole, son époux, mort en 353 av. notre ère. La construction et les sculptures du monument furent confiées à cinq artistes grecs : Satyros, Pythéos, Scopas, Timothéos, Bryaxis et Léocharès. Décoré de colonnes et de sculptures, il faisait 43 m de haut. Les Anglais ont découvert cet édifice en 1857 et ils en ont retiré de précieux débris conservés au British Museum.

– le phare d'Alexandrie, construit sous le règne de Ptolémée II Philadelphe. Il se dressait sur la petite île de Pharos (qui a donné le mot « phare »).

À l'exception des pyramides, tous ces monuments ont été détruits ou ont disparu.