En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Meidan Emam

Ensemble monumental d'Ispahan (Iran).

Au centre du quartier royal, la Méidân é-Châh, d'environ 500 mètres de long sur 150 mètres de large, est bordée d'arcades doubles reliant quatre monuments principaux. C'est à partir de 1611 que furent entrepris sur l'ordre de Chah Abbas I les travaux d'embellissement de cette place en bordure de laquelle s'élevait déjà le pavillon de l'Ali Qâpou (la Porte de l'Image du Monde) datant de l'époque timouride (xve s.). Lorsque Chah Abbas I transféra à Isfahan le siège de son empire, ce petit bâtiment, surélevé de trois étages et muni d'un avant-corps supportant une terrasse couverte, devint le noyau de l'édifice actuel, et le centre de la ville. À l'extrémité sud de la place, s'élève la mosquée Royale (1612-1638), un des monuments les plus grandioses que l'art persan ait jamais produit, avec son portail en demi-coupole recouverte intérieurement de stalactites décorées de mosaïque de faïence émaillée blanc sur fond bleu. En face de l'Ali Qâpou se trouve un autre chef-d'œuvre architectural, la mosquée du Cheikh Loftollâh, achevée en 1617. Le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.