En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

parc national du mont Lushan

Site de la Chine (Jiangxi), inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Le parc national de Lushan (« mont Lu ») a été classé par l'Unesco sur la Liste du patrimoine mondial, comme bien culturel mondial, en 1996. Selon l'organisation culturelle internationale, ce site « constitue l'un des foyers spirituels de la civilisation chinoise ». Sur les 30 200 ha du site, se trouvent en effet de nombreux temples, bouddhistes ou taoïstes, ainsi que des hauts lieux du confucianisme.

Histoire du site

Les pentes du mont Lu attirèrent très tôt des ascètes et des religieux. Leur présence est attestée par des tablettes sur lesquelles ils gravaient des inscriptions ; la plus ancienne des 900 tablettes qui ont été retrouvées à ce jour est attribuée à un poète de la dynastie des Jin, Tao Yuan Ming (365-427).

Après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs réunions se déroulèrent sur le mont Lu. En 1946, Jiang Jieshi (Tchang Kaï-chek) y rencontra le général Marshall pour tenter de définir, en vain, une politique efficace contre la progression des communistes dans le pays. Du 2 au 16 août 1959, le comité central du parti communiste, rassemblé dans le Hall du peuple, édifié sur le site, entérina l'éviction du maréchal Peng Dehuai. Du 23 août au 3 septembre 1970, lors du deuxième plénum du IXe comité central, Lin Biao proposa de rétablir le poste de président de la République populaire de Chine. Le rejet de sa proposition signa sa défaite politique, un an avant sa mort.

Le site

Le point culminant du Lushan est le Grand Hanyang, pic qui s'élève à 1 474 m. Les brumes sont fréquentes (190 jours par an en moyenne).

Parmi les lieux les plus connus du site figurent la Vallée sublime, le lac de la Forêt de roseaux, les Trois Arbres précieux (deux pins et un gingko de plus de 40 m de hauteur) et le point de vue de Hanpokou.

Le mont Lushan est un lieu de villégiature apprécié des Chinois comme des Occidentaux en raison de la douceur de son climat (22 °C en moyenne l'été). Durant la seconde moitié du xixe s., Chinois aisés et Occidentaux s'y firent construire des villas, dont la plupart sont de style européen. Certaines d'entre elles ont été depuis transformées en hôtels.