En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

phénomène de Koch

Phénomène qui se produit lorsque, sous la peau de cobayes tuberculisés, on introduit à nouveau une petite quantité de bacilles tuberculeux ou de tuberculine : les animaux réagissent aussitôt contre cette seconde inoculation.

Il se produit une inflammation locale très vive, à laquelle fait suite l'élimination des tissus mortifiés, avec les microbes qu'ils contiennent. Ce phénomène a servi à l'étude de l'allergie tuberculeuse.