En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kiyomizu-dera

Kiyomizu-dera, Kyoto
Kiyomizu-dera, Kyoto

Temple de Kyoto (xve-xviie s.).

Le Kiyomizu-dera fait partie de l'ensemble de la ville historique de Kyoto, inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial depuis 1994.

Temple privé, construit en 780, il devint, en 805, temple impérial. Il brûla et fut reconstruit neuf fois. Exception faite de l'umatodome (étables du xve s.), du niomon (porte de la fin du xve s.) et du shoro (beffroi de 1607), tous les bâtiments sont des années 1630. Les plus remarquables sont le saimon (porte ouest), le sanjunoto (pagode à trois étages), le kyodo (salle Sutra), le tamurado (salle des Fondateurs), l'asakurado, le hondo (Grande Salle) et l'amidado (salle du Bouddha Amida), qui sont alignés d'ouest en est. On trouve également le todorokimon (porte centrale) et le jishu-jinja (lieu de culte shinto). L'okuno-in (temple central) et le shakado (salle du Bouddha Shaka) constituent un ensemble construit au xve s. selon une disposition qu'il a toujours gardée. Depuis 1898, de nombreux projets de restauration ont été mis à exécution. Le hondo est un trésor national ; il est construit à flanc de montagne, de telle façon que sa façade et sa moitié antérieure reposent sur une structure de hauts piliers en bois, reliés entre eux par des traverses. Le toit autoportant est fait de bardeaux d'écorce de cyprès.