En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

iconographie du Jugement dernier

Jean Cousin, Jugement dernier
Jean Cousin, Jugement dernier

Le dogme du Jugement dernier donna lieu à de nombreuses représentations figurées dans l'art byzantin (mosaïques de Ravenne) et dans l'art médiéval occidental.

Les tympans romans (Autun, Beaulieu, Conques) et gothiques (Paris, Bourges, Amiens, Reims, etc.) ont laissé de nombreuses illustrations de ce thème ; dominées par la figure centrale du Christ-Juge, celles-ci sont entourées de scènes, généralement superposées, qui représentent la pesée des âmes, la résurrection des morts, des scènes de l'enfer et du paradis.

Également abordée par les peintres, cette scène a donné lieu à des compositions remarquables ; mentionnons : le Polyptyque du jugement dernier par Van der Weyden (1443 - vers 1450, Hôtel-Dieu, Beaune), l'œuvre de Michel-Ange (1536-1541) à la chapelle Sixtine et la composition de Rubens conservée à l'Ancienne Pinacothèque de Munich (vers 1620).